Balade dans Montpellier...

Une cité entre tradition et modernité

 

 

Les puces des

 

couturières

 

 

Dimanche 30 mars 2014

 

 

Le 30 mars à la "Maison pour tous Rosa-Lee Parks" du quartier Malbosc se tenait "Les puces des couturières". Je me suis laissé entraîner par ma femme et, ma foi, je dois dire que je n'ai pas regretté le déplacement. Nous avons pris le tram en garant notre voiture au parking "Sabines" car le prix des deux tickets avec la carte "Pass Agglo"est de 3,80 € l'aller-retour. Mais c'était sans compter sur les impondérables montpelliérains. Ce jour-là, il y avait une grève ou autre chose car l'affichette collée sur la vitre du guichet de paiement nous invitait à prendre nos places sur le quai... au prix normal de 5 €.

     

 

  

La maison pour tous Rosa-Lee Parks se situe au début du quartier Malbosc, près de la station de tramway.

 

  

Vue des bâtiments qui font face à la maison pour tous.

 

Panoramique réalisé à partir de trois clichés. Depuis "Rosa-Lee Parks", on aperçoit l'amphithéâtre d'Ô tout à fait à droite.

 

   

Les vendeuses étalent leurs objets, essentiellement des tissus, un peu partout à l'extérieur de l'immeuble. Le début des puces en quelque sorte.

 

  

Toujours à l'extérieur, les trois petits chats décorent une broche et tout à côté les chapeaux de paille à porter cet été.

 

La vente continue à l'extérieur mais les exposants investissent la grande salle à gradins.

 

 

 

 

Plusieurs créations s'exposent ...

 

 

  

   

... soit dans un coin ou sur des dentelles et chiffons ou bien ...

 

     

... sur les marches des gradins. Je vous laisse le soin d'apprécier.

 

     

Voici quelques œuvres d'art également exposées dans cette grande salle.

 

     

Tout autour de la salle sont alignés des tableaux naïfs représentant la femme dans différentes situations...

 

  

... accompagnée de chiens ou bien seule mais toujours entourée de fleurs.

 

  

Une autre salle se situe au sous-sol. Suivons la flèche.

 

  

Du café bien chaud, des sodas et jus de fruits bien frais et des dizaines de chamallows (pas que pour les enfants) attendent les couturières et les visiteurs.

 

 

 

Les murs sont tapissés de tableaux réalisés par les personnes fréquentant la maison pour tous. Un joli coup de pinceau.

 

    

Il ne faut pas oublier que les couturières sont venues pour les puces...

 

     

... et plus particulièrement, pour se rendre dans la salle "Martin Luther King" où tout est bien moins cher. D'ailleurs, la monnaie passe rapidement d'une main à l'autre.

 

 

Le clou de ces puces c'était, sans conteste, ce magnifique ouvrage de Sophie Pelletier et Bernard Magniant-Lopez  intitulé "Les Petits Points de CASA LOPEZ".

Un beau magazine qui réjouira celle qui pourra se l'offrir. Mais il me semble qu'il n'était qu'en exposition et pas à la vente.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

fin de la visite...

 

retour à
l'accueil

 

 

 

Après une bonne heure passée à chiner, à évaluer la qualité des différentes mais fines dentelles et aussi à faire une ample moisson de photos,
nous avons repris le tramway pour rejoindre le parking des Sabines et notre véhicule.